Accueil édugéo Support Voir les cahiers pédagogiques Télécharger le cahier

Cahier pédagogique "Roissy-en-France"


Roissy-en-France

Inscription dans les programmes

Classe de CAP : Espaces, transports et mobilités

Capacités travaillées : Compléter un croquis ou un schéma d’un aménagement de proximité (port, gare, aéroport etc.)

Classe de seconde voie professionnelle

Premier thème : Des réseaux de production et d’échanges mondialisés

Capacités travaillées : Compléter le croquis d’un espace portuaire ou aéroportuaire et sa légende.

Classe de seconde voie générale

La France : mobilités, transports et enjeux d’aménagement.
Capacités : réaliser un schéma d'interprétation à partir d'une photographie aérienne

Classse de terminale voie générale

Thème 2 Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation. La France dans la mondialisation.
Thème 4  La France et ses régions dans l'Union Européenne et dans la mondialisation.

Pour comprendre l'organisation spatiale de l'aéroport de Roissy, il faut évoquer les différentes étapes de son développement.

Analyse diachronique

Les données spécifiques à édugéo : deux cartes anciennes de 1973 et 1978, deux photographies anciennes de 1965 et 1987. 
Utilisez le gestionnaire de couches pour voir l'emprise de chacune de ces données. 

  

La carte de 1973 au sud de Roissy montre les travaux commencés dès 1967 : on peut lire l’impact des réseaux de communication sur l’espace agricole : autoroute A1, lignes électriques, construction de l’aéroport. Roissy est inauguré le 8 mars 1974.

La première aérogare, imaginée par Paul Andreu, est bâtie comme une sorte de marguerite. Elle est constituée d’un élément central circulaire autour duquel sont disposés des satellites qui accueillent les avions. Cette aérogare sert d’interface binaire entre les avions et l’automobile, très vite dénommée le camembert par sa forme circulaire si particulière.

Le diaporama ci-dessous permet de suivre l'avancée des travaux.

 

[DIAPORAMA] Aéroport International Paris-Charles de Gaulle a 40 ans publié par latribune.fr
 
 

Une vidéo d'archives retrace l'inauguration de l'aéroport en 1974 : relevez les arguments de Pierre Mesmer, premier ministre, concernant l'évolution du transport aérien.

 

A la télévision, le présentateur vedette de l'époque, Léon Zitrone, donne ses conseils avisés pour rejoindre le nouvel aéroport de Roissy par la nouvelle autoroute.

 

Si cette forme simple est adaptée à la circulation piétonnière, elle se révèle inadaptée pour gérer les flux croissants liés à la démocratisation du transport aérien.
Également dessinée par Paul Andreu, la seconde aérogare est inaugurée en 1982 (halls 2A et 2B) et adopte la philosophie des aérogares modulables.
La construction du hall 2D (1989), du 2C (1993) et de la première péninsule du 2F (1999) accompagnent le développement de son principal exploitant : Air France. 
Sa forme plus complexe témoigne de la nécessité de devenir une plate-forme multimodale croisant les flux aériens et terrestres, routiers et ferroviaires. Son dessin rappelle la forme d’une synapse.

 

En 1982, Yves Mourousi présente un reportage sur la nouvelle aérogare 2

 

Enfin en 1998, Béatrice Schoenberg présente l'inauguration du nouveau terminal 2 F de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

 

L’étalement des activités fait apparaître une continuité des constructions, l’aéroport est aujourd’hui rattrapé par le front de l’urbanisation. 

L’accident de Gonesse a montré en 2004 les dangers de vivre et travailler à proximité des pistes. Un défi en terme d’aménagement du territoire : jusqu’où aller construire des aéroports à la campagne, reliés aux villes par des tentacules à la vitesse où l’ogre urbain dévore l’espace périphérique?

Un nouveau satellite d’embarquement appelé S3 et baptisé « Galerie parisienne » a été aménagé à l’est de l’ensemble mais il n’est pas encore visible sur la carte. Il a été inauguré le mardi 26 juin 2007 par Nicolas Sarkozy. Disposé perpendiculairement aux terminaux actuels, il est consacré en priorité à la correspondance rapide entre avions court/moyen courrier et long-courrier. Il permet en particulier l’embarquement simultané de six A380.

On retient l’idée que des bâtiments spécifiques sont nécessaires pour s’adapter à la taille croissante des avions et Roissy révèle un net glissement aéroportuaire de l’aérogare n°1 vers le S3.

A partir de ces informations, il est possible de commencer à construire au brouillon une légende indiquant les grandes étapes de la construction et du développement de l'aéroport.

 

Suivre ce lien pour afficher en plein écran.

 

Réaliser un schéma à partir d'une photographie aérienne verticale

Edugéo vous permet de zoomer sur la photographie aérienne pour observer les détails les plus significatifs

A grande échelle, on peut identifier les  4 pistes parallèles orientées est/ouest, on peut voir les différents types d'avions : mesurer la longueur des ailes, repérez le nombre de moteurs, ce sont des indicateurs importants. Les petits avions sont logiquement dédiés au transport régional : ils permettent  de drainer des passagers depuis les aéroports de province pour remplir les vols long courriers aux destinations étrangères.

Roissy est conçu comme un hub qui favorise la convergence entre les vols courts et moyens courriers et les longs courriers trans-océaniques

Au sol, on remarque l’importance des voies d’accès : les taxiways. La tour de contrôle régule les flux.
Parmi les constructions, repérez les aérogares. Leur style architectural est un marqueur temporel. Ce sont les interfaces entre les avions et le sol. Distinguez les avions reliées par une passerelle des avions parqués sur le tarmac qui nécessitent le recours à un système de bus.
On distingue également très clairement les zones de fret ( utilisez le scan 25) et les zones d’entretien.
L’activité aéroportuaire a donné naissance à tout un ensemble d’activités connexes comme le montrent les immeubles de bureaux, les nombreux hôtels à proximité de l’aéroport, les parkings, les commerces et zones d'activités. La carte IGN renseignent tout cela.
Il reste enfin à identifier les différents modes d'accès à l'aéroport : TGV, RER, voiture, transports en commun...
 

Un exemple de croquis possible en seconde